Premier live pour MAYBELLINE Brazil

Même pour une entreprise rodée à la commercialisation de ses prestations à usage externe et interne de ses clients, l’imprévisible bouche-à-oreilles a toujours du bon. Lorsque ce 15 octobre, nous organisons l’Ethics Day pour L’Oréal comme chaque année depuis 6 ans, nous sommes loin de nous douter que la démarche de communication interne du géant des cosmétiques puisse déboucher sur une collaboration avec une autre marque du groupe. Et pourtant.

Il faut dire que le tour de force réalisé par notre équipe consistant à faire dialoguer près de 40 patrons de filiales en 24 heures, dans une vingtaine de langues, dans la foulée immédiate des échanges en direct avec le big boss Jean-Paul Agon, a eu son petit effet au sein du groupe. Au point de séduire les équipes de Maybelline Brésil mises au parfum de l’expérience 2.0 par leurs compatriotes de L’Oréal Brésil.

Les équipes de Maybelline Brésil qui se préparent déjà à rééditer l’expérience.

Comment se plaindre de ce partage de bonnes pratiques qui s’avère d’autant plus profitable que la demande de ce nouveau client était quasiment calquée sur celle de la société mère : un dialogue en brésilien dans le texte avec ses 34 franchises. Il s’agit également d’une requête tout à fait légitime pour ces franchisés (kiosques beauté dans les centres commerciaux, etc.) qui veulent plus de dialogue interne, mais sont souvent difficiles à réunir dans ce pays aux dimensions continentales.

C’est ainsi que s’est imposée l’idée suivante : faute de réunions physiques accessibles pour tous, autant organiser des sessions de dialogue en direct pour celles et ceux ne pouvant pas y assister. Expérience réussie dès la première session pour les équipes de Maybelline Brésil qui se préparent déjà à rééditer l’expérience. Et à inspirer d’autres filiales du Groupe ?

Plus d’informations sur l’entreprise en cliquant ici : Maybelline Brazil