Visioconférence : 11 conseils pour réussir son webcast à distance

En ces temps de confinement et de télé travail, la visioconférence est devenue la pierre angulaire du fonctionnement des entreprises. Contrairement à ce que l’on pense une visioconférence ne s’improvise pas. Voici quelques conseils pour communiquer à distance et créer des webcasts en direct dignes d’un professionnel.

Vérifiez la qualité de votre connexion

Optez pour une connexion internet filaire avec un câble ethernet, plus stable que le wifi. Faites un test de bande passante (https://www.speedtest.net/fr) pour vous assurer de disposer de la qualité de connexion suffisante pour diffuser le signal vidéo de votre webcam. Il faut au moins 500 Kbits.

Soignez votre présentation

Vérifiez votre cadre à l’écran, optez pour un plan poitrine et faites attention à ce que l’on voit derrière vous. Ne négligez pas votre apparence, une visioconférence est une séance de travail. Les rayures sont proscrites, de même que les vêtements aux couleurs criardes.

De 30 à 60 minutes, c’est le bon format

Préférez une réunion d’une heure ou moins pour ne pas épuiser la concentration de vos participants. Leur attention baisse fortement au-delà d’une heure… surtout lorsqu’ils sont obligés de faire avec la promiscuité dûe au confinement. Vous pourrez toujours faire une autre réunion plus tard dans la semaine.

Prévoyez de l’interactivité en direct

Une séance de questions/réponses doit être programmée en fin de réunion. Deux avantages : les participants resteront concentrés sur vos propos et prendront des notes pour pouvoir poser leurs questions le moment venu. Cela vous permettra aussi d’éclaircir les incompréhensions éventuelles.

Travaillez votre élocution

La diction est un élément important d’une visioconférence réussie. Travaillez en amont, avec vos proches, votre débit (ne parlez ni trop vite, ni trop lentement), exprimez-vous distinctement afin que vos propos restent intelligibles et apprenez à maîtriser le volume sonore. Illustrez votre discours avec des slides simples.

Attention aux bruits parasites !

Les bruits de stylo, de bijoux, de feuilles ou de clavier peuvent perturber la communication. Veillez aussi à ce que votre mobile soit en mode avion et à désactiver les notifications sur votre ordinateur le temps du live.

Pensez à l’éclairage

Dans la mesure du possible, faites vos visioconférences dans une pièce possédant une fenêtre, et positionnez-vous face à cette lumière naturelle… Il faut absolument éviter les contre-jours.

Isolez-vous le plus possible

Rien ne doit pouvoir vous déranger ou distraire votre auditoire lors de votre prise de parole. Trouvez un endroit adapté pour faire votre réunion, à l’abri de toute intrusion malencontreuse ou de tout bruit extérieur. Au besoin, utilisez un casque équipé d’un micro intégré pour une meilleure qualité d’écoute et de diffusion du son.

Soignez votre « Body Language »

Si vous êtes seul chez vous, il y a tout de même des participants à votre visioconférence. Votre attitude et votre positionnement servent tout autant vos messages que lors d’une réunion classique. Tenez-vous droit, souriez et regardez votre auditoire, c’est-à-dire votre webcam. Et surtout, ne restez pas figé !

Evitez les cafouillages

Pendant la session de Q&A, lisez la question choisie à voix haute et apportez-y une réponse dans la foulée. Si vous êtes plusieurs à répondre : même fonctionnement, mais en définissant en amont, entre vous, les domaines d’expertises de chacun. Une règle d’or : aucun intervenant ne lit une question s’il n’y apporte pas lui-même la réponse.

Limitez le nombre d’invités

Un intervenant, c’est parfait, jusqu’à 4 c’est envisageable, au-delà, ce peut être compliqué à suivre pour votre audience. Dans ce cas, un animateur peut distribuer les prises de parole.

Vous êtes désormais prêts à passer devant la caméra… enfin devant votre webcam, n’exagérons rien !

Retrouvez nos 7 conseils pour réussir vos dialogues en direct.

Retouvez toutes nos actualités

Organisez une visoconférence avec Canalchat Grandialogue

Share Button